0

Parfois, nous avons besoin d’être écouté, et rien de plus. Simplement, dire ce qui est vivant en soi à ce moment-là…Mais souvent, ça se complique.

Et, dans 80% des cas, on veut me rassurer, me conseiller, me faire relativiser :

– Moi aussi, j’ai voulu ça au début. Maintenant j’ai compris que…

– Tu verras, ça va bien se passer.

– Tu ne devrais pas t’en faire, il faut passer à autre chose!

J’ai une question pour vous : avez-vous souvent été satisfait de telles réponses face à vos craintes, vos envies, vos colères? Personnellement, j’en ressors souvent plus démoralisé qu’au début, et je me renferme.

Au cœur de ces exemples se trouve le besoin d’écoute et d’empathie. A ce stade, il ne s’agit pas de résoudre le problème rationnellement, mais bien de trouver une oreille attentive à nos maux.

Présence et écoute empathique

L’empathie : définition

Matthieu Ricard, moine bouddhiste et interprète français du Dalaï-lama, aborde différentes définitions de l’empathie, notamment comme “entrer en résonance affective avec l’autre, tout en faisant clairement la distinction entre soi et l’autre.”1. Il ajoute qu’empathie est la traduction du mot allement Einfühlung, qui renvoie à la capacité de “ressentir l’autre de l’intérieur”2.

C’est de cette présence que je veux parler : celle de la personne tournée entièrement vers l’autre, sans préconception mentale ni planification. Je n’ai rien à faire, seulement à être présent…Et en même temps, je suis conscient que ce ne sont pas mes sentiments propres, ce qu’on appelle la contagion émotionnelle.

La valeur de l’écoute empathique

Être présent à l’autre est un cadeau. Cette attention sans jugement, et portée sur la compréhension influe sur :

  • La liberté d’autrui de faire ses propres choix
  • La compréhension de la problématique
  • La reconnaissance que ce que l’on ressent a de la valeur
  • La réduction de la violence, en évitant les jugements, qui ne sont que des perceptions dénuées de réalité intrinsèque

Considérant que cela manque généralement aux relations humaines malgré le potentiel bénéfique de l’empathie pour le bien-commun, Cristina et moi-même avons décidé de proposer un service d’écoute empathique, à prix libre. Cela cadre avec les activités de l’association autour du sujet “se mettre au diapason, pour coopérer“.

Alors, si vous ressentez le besoin de vous confier à des personnes formées à l’écoute empathique, pour cheminer vers les solutions pour améliorer vos relations, contactez-nous.

0
  1. Plaidoyer pour l’altruisme; la force de la bienveillance, aux éditions Nil, P. 62 []
  2. Plaidoyer pour l’altruisme, p.48, édition Nil []

Pin It on Pinterest

Partager cet article

Partager cet article sur vos réseaux.