En tant qu’association prônant une redistribution juste des ressources, nous considérons le pouvoir au sein d’un groupe comme une richesse importante à partager.

Mais nous sommes conscient que les décisions de groupes sont parfois complexes et fatigantes pour la dynamique du groupe.

Ainsi, nous appliquons une gouvernance spécifique afin de trouver la justesse entre but commun et intégrité individuelle.

Une gouvernance inspirée par la Sociocratie

Notre gouvernance est inspirée par la Sociocratie, une forme d’organisation évolutive et en quête d’équité sociale. Tout y est fait pour que l’individu serve l’efficacité du groupe sans compromettre son intégrité. A son tour le groupe reconnait l’individu, ses contributions et ses besoins.

Structure en cercles

La structure est composée de cercles semi-autonomes d’individus. Chaque cercle poursuit un but identifié par le Conseil d’Administration ; Il définit ensuite sa mission, ses objectifs, la mesure de ses résultats, par son propre système d’information et d’éducation.

Double lien

Idéalement, chaque équipe est reliée à au moins une autre par un double-lien. Ainsi, pour chaque équipe, un animateur est désigné pour l’équipe elle-même, et un autre est délégué pour assister aux réunions d’une autre équipe, afin de faire circuler l’information.

Prise de décision au consentement

Toutes les décisions sont prises au consentement (zéro objection valablement argumentée). S’il y a objection, l’objet de la décision sera retravaillé jusqu’au consentement (c’est à dire plus d’objection). Cela permet de rapidement mettre en œuvre des solutions qui paraissent suffisantes et sûres, évitant ainsi les longues recherches de solutions idéales mais fragiles, voire inexistantes.

Élections sans candidat

Chacun des membres du groupe désigne la personne qu’il souhaite élire. Personne ne peut être candidat à priori (on ne part pas en campagne électorale), mais chacun est libre de se proposer le moment venu. La nomination est de toute façon argumentée et ouverte au sein du cercle, et l’élection se fait au consentement.

La sollicitation d’avis pour les petites actions

Le consentement au sein du groupe reste la règle, mais la sollicitation d’avis a montré ses preuves pour mener rapidement des petites actions dans un périmètre restreint. La prise de décision par consentement a le dessus sur la sollicitation d’avis, mais nous avons remarqué que cette dernière donnait de bons résultats en matière de réactivité et d’intelligence collective. Ainsi, on améliore notre souplesse, tout en gardant un pouvoir bien réparti dans l’organisation en rendant l’objection possible à tout moment.

Les outils de gouvernance du quotidien

Au delà de ce qui est présenté ci-dessus, nous utilisons régulièrement des outils de gestion de groupe utilisés lors de nos formations et facilitations de groupe, afin de garder le cap, et nourrir notre raison d’être malgré les hauts et les bas :

Pour explorer amplement cette question de gouvernance et de poursuite du but commun, nous conseillons le très bon MOOC Gouvernance partagé de l’Université des Colibris/Université du Nous.

A propos de Natura-lien

Natura-lien est un bureau d’accompagnement et un réseau basé à Béziers et actif en Hérault, oeuvrant autour de plusieurs sujets :

  • jardins, agriculture et nature
  • habitat durable et gestion des ressources
  • intelligence collective et gouvernance

L’association accompagne des projets pour professionnels et particuliers, grâce à des prestations d’accompagnement, conception et aménagement, formation et animation ou conférences, potagers d’entreprises etc.

Nous soignons aussi le réseau par le biais de rencontres, d’outils mutualisés pour communiquer et aider les projets de chacun, d’article et de vidéos pour promouvoir des pratiques écologiques et ainsi tendre vers une société durablement épanouie!