Mur en bouteilles de verre, le montage.

par | 18 février 2018 | Habitat naturel, Réalisations | 1 commentaire

ça y est, nous avons commencé notre mur en bouteilles de verre : une solution économe adaptée à l'écoconstruction et l'autoconstruction...

Temps de lecture : 4 minutes

ça y est, nous avons commencé notre mur en bouteilles de verre!

Le mortier

Après beaucoup de travail passé à découper des bouteilles en verre pour en faire des briques, nous avons commencé le montage du mur, avec un mortier fait de terre, de sable et d’un peu de matière végétale; en l’occurrence, principalement de l’aiguille de pin, pour sa finesse.

Retour d’expérience

  • La charpente n’est pas de niveau, donc nous sommes obligés de monter le mur de travers (dans le sens de la charpente). Cela rend un tel montage plus difficile, un maçon pleurerait en voyant ça!
  • La première gâchée de mortier était trop humide, résultat: base du mur détrempée, mauvaise tenue au fur et à mesure du montage du mur
  • Le calcul concernant le nombre de brique de verres fait que nous avons consommé les briques bien plus vite que prévu.
  • Le mortier a été fait à la brouette et à la main/pelle. Cela demande beaucoup d’énergie et pour un plus gros chantier, une bétonnière ne serait pas de refus! Nous avons bien essayé notre Enrobeuse de graines mais cela n’était pas adapté au poids du mortier…

Amélioration

Donc, Nous avons décidé d’acheter une scie à carrelage, mais il est possible d’en louer. Grâce à elle, on va pouvoir avancer 70% plus vite, avec 100% de casse en moins!

En fait, l’investissement valait la peine, vu le nombre de bouteilles nécessaires pour un simple mur. Pour information, nous décrivons comment nous faisions avant ici : Découpe de bouteilles en verre.

A lire aussi :  Serre bioclimatique: Elle fonctionne!

Le mur en bouteilles de verre, une bonne solution?

Finalement, c’est une solution adaptée à l’écoconstruction et l’autoconstruction:

  • On peut fabriquer les briques soi-même assez simplement (selon moi)
  • Coût nul: on réutilise un déchet
  • Isolation des briques satisfaisante
  • Esthétique (mixité des couleurs et des tailles de bouteilles)
  • Aucune toxicité
mur en bouteilles de verre vu de l'extérieur, non finis, en pleine journée ensoleillée

On pourrait aller plus loin en créant des matrices pour fabriquer des parpaings en liant-papier, comme ci-dessous. (voir aussi ici)

1 Commentaire

  1. Michel Guillard

    vidéo excellente, pour ma part j’utilise des pots à confiture, pour un rendement calorifique
    optimum, avec la chance d’être dans un pays merveilleux qu’et le Monténégro, avec 300 jours de soleil par an

    Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Eco-construction: le pisé ! - Natura-Lien ecoconstruction - […] Nous avons décidé de laisser les planches de coffrage le temps de monter le mur en briques de verre…
  2. Briques de verre pour éco-construction - Natura-Lien - […] Plus d’informations ici […]
  3. Eco-construction: le pisé ! - Natura-Lien ecoconstruction - […] avons souhaité commencer le mur en briques de verre tant attendu, mais au pied de ces murs, se trouvent…
  4. Briques de verre pour éco-construction - Natura-Lien - […] briques que nous avons récolté et découpé nous ont permis de réaliser le mur de la serre bioclimatique du…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de Natura-lien

Natura-lien est un bureau d’accompagnement et un réseau basé à Béziers et actif en Hérault, oeuvrant autour de plusieurs sujets :

  • jardins, agriculture et nature
  • habitat durable et gestion des ressources
  • intelligence collective et gouvernance

L’association accompagne des projets pour professionnels et particuliers, grâce à des prestations d’accompagnement, conception et aménagement, formation et animation ou conférences, potagers d’entreprises etc.

Nous soignons aussi le réseau par le biais de rencontres, d’outils mutualisés pour communiquer et aider les projets de chacun, d’article et de vidéos pour promouvoir des pratiques écologiques et ainsi tendre vers une société durablement épanouie!

Sur le même thème

A retrouver sur le blog

Nos SMS peuvent nous mener au conflit

Les technologies de la télécommunication nous aident au quotidien, mais chaque médaille a son revers...Voyons comment rester entiers et authentiques!

Agenda des ateliers jardinage 2019

"Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet,

Serre bio-climatique écoconstruite

Produire des légume toute l'année, travailler entre amis, apprendre ensemble par l'action, construire écologique. C'est notre façon d'aborder les éthiques de la Permaculture, et c'est délicieux!

Pourquoi ne pas éliminer les mauvaises herbes ?

Beaucoup sont comestibles, tout en étant plus riches en nutriments et moins gourmandes en eau et engrais que nos plantes cultivées (mais ce n'est pas une généralité absolue !) Rien que pour cette raison, il parait sensé de ne pas éliminer les mauvaises herbes. Voyons d'autres avantages :

Partager cet article