0

#30JoursPourYPenser Numéro 22

Vous organisez certaines choses instinctivement pour améliorer votre efficacité. Un principe de la permaculture l’a bien compris : le zonage. Voyons ce qu’apporte cet outil.


Zonage : Division d’une mémoire informatique, d’une liste, etc., en zones contenant un ensemble homogène d’informations, selon divers critères.

Dictionnaire Larousse

Le zonage en permaculture est une manière d’anticiper la dépense de notre énergie dans le système que l’on conçoit. Ce principe part du constat que notre énergie est limitée, et dispersable1.

Schéma décrivant Le principe de zonage en permaculture
Le schéma ci-dessus décrit succinctement le concept

Ce qui est intéressant, c’est que ce principe coïncide avec une certaine logique du quotidien. En effet, il nous arrive de mettre près de nous ce qu’on utilise le plus, en rangeant nos outils, ustensiles, etc.

Ce principe est utilisé dans tout domaine où l’efficience est importante. A ce propos, je présente plus bas un outil issu du monde industriel et directement applicable dans la vie personnelle 2.

COMMENT APPLIQUER CE PRINCIPE

Donc, le zonage dit : pour chaque élément dans votre système, réfléchissez à son emplacement par rapport au centre et à l’énergie – la main d’œuvre – qu’il demande (pépinière et poulailler près de l’habitation, verger et zone sauvage au loin). Et différents paramètres peuvent aider à décider de la taille et de la nature des zones dans laquelle implanter vos éléments :

  • nombre d’utilisateurs
  • taille du projet et des éléments
  • nombre de visites nécessaires par jour, mois, année…
  • distance et paramètres de déplacement (chemins sinueux ou plein d’obstacle, etc)
  • etc.
Design appliqué à ma résidence

D’autres principes permaculturels ou outils sont complémentaires ou redondants à cette approche de zones selon moi, voici quelques liens si vous souhaitez une lecture plus approfondie:

EXEMPLES

DIFFÉRENT ZONAGES POSSIBLES AU MÊME MOMENT

  • Zonage général : prend en compte les déplacements de tous les habitants
  • Zonage personnel : prend en compte mon déplacement en tant que personne impliquée dans le projet (la seule chose dont je puisse être sûr est ma volonté d’investissement personnel !)
  • Zonage de potentiel collectif : Synthèse des activités et accès aux bâtiments, sous forme de zones touchant plus ou moins de personnes.

MÉTHODE 5S

“5S” est une méthode d’organisation, initialement proposée vers 1960 par l’entreprise Toyota, au Japon, dans le cadre de son système de production industriel.

5S désigne 5 mot japonais décrits ci-dessous:

Cela suit certains principes de la permaculture, bien que ces deux démarches soient indépendantes :

ZONE 00 : NOTRE ESPACE INTÉRIEUR

Notre espace intérieur (ou mental) peut être envisagé comme une zone 00, la zone la plus active et dense de notre vie.
Si je puis l’imaginer comme un espace, son agencement (ou design) se fait par l’observation intérieure – ou introspection.

Pour maintenir, faire évoluer notre vie mentale, nous utilisons des outils de deux catégories :

  • endogènes, inconscients et indirects : sport, lien social, lecture3
  • exogènes, conscients et directs : méditation, coaching, démarches d’organisations etc.4

Il y a un exemple que j’ai publié sur mon site personnel, dans le cadre d’un mémoire de permaculture appliquée. Je l’ai nommé le design de soi, et j’y décris un travail intérieur appuyé par des outils externes.

Peut-être vous demandez-vous pourquoi je consacre un paragraphe au sujet du développement personnel. J’ai choisis de le faire car l’effet de levier est un des principes de la Permaculture : obtenir le maximum de résultats avec un minimum d’efforts. Or, mettre sa vie pratique en accord avec soi-même me semble l’un des moyens les plus sûrs de déployer le maximum de nos capacités5.

UN PRINCIPE DU QUOTIDIEN POUR AMÉLIORER L’EFFICACITÉ

En conclusion, le principe de zonage en permaculture, que je trouve de bon sens, invite à anticiper à l’échelle d’un projet ce qu’on a tendance à faire instinctivement. Il s’agit d’économiser notre énergie en plaçant judicieusement les éléments, et en réfléchissant à l’aspect spatial de notre système. Je le trouve simple et rapide à mettre en œuvre, au regard de l’économie possible6. Vous avez peut-être des exemples tirés du quotidien à partager? Vous pouvez le faire en commentant cet article et en le partageant!


A propos de la série #30JoursPourYPenser

Pendant le confinement lié au Coronavirus : 30 jours, 30 articles, autour de la nature et de l’humain, pour comprendre et dessiner un monde durable et joyeux !

Nous suivre

0
  1. voire volatile []
  2. je m’amuse toujours de voir à quel point permaculture et industrie se ressemblent dans leur philosophie, mais pas dans leur application! []
  3. Je considère que c’est au moment où quelque chose émerge, comme un sentiment d’inadéquation – processus endogène – que l’on cherche à avoir recours à des outils pour nous aider – exogène []
  4. Les deux catégories se nourrissent mutuellement à mon sens []
  5. on peut voir donc le lien entre ce principe et le principe de zonage. L’écologie des principes de la Permaculture est un sujet passionnant qui mériterait d’ailleurs un certain approfondissement []
  6. c’est peut-être parce qu’on l’économise instinctivement que l’on a tendance à consommer autant d’énergie fossile quand elle est disponible? []

Pin It on Pinterest

Partager cet article

Partager cet article sur vos réseaux.