#30JoursPourYPenser Numéro 25

Couvrir et ne pas retourner le sol, ne pas détruire les mauvaises herbes; on va comprendre pourquoi cela est si important pour créer l’abondance au jardin!


Le sol : un habitat et un milieu vivant

Le sol n’est pas inerte. C’est un habitat pour beaucoup d’êtres vivants et il possède une dynamique complexe reliant :

  • Bactéries
  • Champignons
  • Insectes
  • Mammifères
  • Arbres et autres plantes
  • plus d’autres que nous ne connaitrions pas encore?

Une dynamique qui répond à des besoins

Tous les êtres habitant le sol ont des besoins différents – et donc des habitats différents. Certains insectes ou bactéries vivent avec peu d’oxygène, et vice-versa. Ainsi, le sol doit pourvoir aux besoins de chacun. Les interactions écosystémiques font que chacun co-évolue, trouvant sa place parmi les niches écologiques disponibles.

La nature a horreur du vide. C’est tout à fait valide pour le sol!


3 classiques de la permaculture pour la santé des sols

Galerie de schéma : les interactions dans le sol


A propos de la série #30JoursPourYPenser

Pendant le confinement lié au Coronavirus : 30 jours, 30 articles, autour de la nature et de l’humain, pour comprendre et dessiner un monde durable et joyeux !

A lire aussi :  Devrions-nous marcher pieds nus plus souvent?

Nous suivre

Pin It on Pinterest

Partager cet article

Partager cet article sur vos réseaux.