Principe de la permaculture : l’effet de bordure

par | 31 mars 2020 | 30JoursPourYPenser, Nature | 0 commentaires

Il y a plus de vie à l'interface entre deux écosystème qu'au milieu d'un seul, c'est fascinant! Mais pourquoi, et comment?

Temps de lecture : 12 minutes

#30JoursPourYPenser Numéro 09

Aujourd’hui, un principe de la permaculture pour étayer ma réflexion de l’article précédent : Le frigo le moins cher du monde.

Ce principe, qu’on peut résumer comme « effet de bordure », est appelé « Utiliser les interfaces et valoriser les éléments en bordure« , par David Holmgren. Il est cocréateur de la Permaculture et auteur du livre « Permaculture : Principes et pistes d’action pour un mode de vie soutenable« .

Dans cet article nous allons prendre des exemples concrets pour mieux cerner ce principe inspiré des écosystèmes.

La lisière : combiner les forces de deux écosystèmes

Lisière (nom féminin) : Bord, extrémité d’un lieu. C’est l’interface entre deux écosystèmes, aussi appelé écotone :

  • Clairière
  • Bord de talus, de fossé, Bord de rivière et plan d’eau
  • Canopée de la jungle
  • Notre peau ou l’écorce d’un arbre
  • Les murs de nos maisons
  • Les vitrines de nos magasins
  • etc.

On y observe quelque chose d’intéressant : il y a plus de biodiversité et de « productivité » dans la lisière qu’ailleurs.

La canopée, par exemple, est habitée à la fois par des oiseaux, des insectes, des mammifères, et même certains végétaux. Elle est l’interface entre l’air et la cime des arbres.

…Les berges aussi sont des interfaces regorgeant de toutes formes de vie…

…Et comme par hasard, ces plantes poussent en bordure aussi!

Pour comprendre l’effet de bordure simplement, prenons un exemple de vie courante:

Si votre père est français, et votre mère anglaise, il y a toutes les chances que vous soyez bilingue. Vous : lisière, vos parents : écosystèmes. Vous avez profité des caractéristiques de deux écosystèmes bien distincts; Ce faisant vous êtes un écosystème diversifié! CQFD.

Pour intégrer pleinement l’effet de bordure, il nous reste à voir une chose : comment la nature arrive à faire plus, avec la même chose?

Comment augmenter l’effet de bordure (faire plus, avec la même chose)

J’ai envie de vous partager quelque chose d’important : la nature augmente spontanément l’effet de bordure! Et l’humain, parfois, le réduit volontairement. Voyons ça :

Les méandres de ce fleuve permettent d’augmenter surfaces d’échange, en limitant par ailleurs la vitesse de circulation des flux. Nous faisons le contraire en construisant des autoroutes; nous réduisons notre distance entre deux points, c’est le plus efficace pour se déplacer (Les oiseaux ne font pas de détours…)

A ce propos, connaissez vous la notion de lignes de désirs? C’est un bon outil pour concevoir efficacement en permaculture. Je traiterais cela très bientôt. 😉

Pas encore convaincus? Voyez plutôt :

Pour la même emprise au sol, la surface cultivée sur butte ronde est plus grande.

Comment appliquer ce principe

  • Créez des formes non-linéaires quand vous le pouvez
  • Évitez les bordures trop brutales
  • Diversifiez les formes et les arrangements

Attention : réfléchissez d’abord aux fonctions que vous recherchez à accomplir! Comme nous l’avons vu dans l’article, nous utilisons les lignes droites dans certains cas, et ce n’est pas un mal. Simplement, dans le cadre de la productivité des écosystèmes, la non-linéarité donne de meilleurs résultats.

A lire aussi :  Le Chanvre Super Plante

Bonus : Des objets qui respectent ce principe (sans qu’on le sache?)

Pour résumer

C’est aux interfaces que se produisent les phénomènes les plus intéressants, qui sont souvent les plus enrichissants, les plus diversifiés et les plus productifs dans un système. La bonne route n’est pas toujours la plus fréquentée.

David Holmgren, https://permacultureprinciples.com/fr/fr_principle_11.php

Vous l’aurez compris, les principes de la permaculture nous aident à comprendre les forces et les subtilités de la nature. Ceci afin de nous aider à concevoir de manière naturellement optimisée des lieux écologiques, économiques, soutenables.

Besoin d’aide pour concevoir un lieu de vie durable?

Contactez-nous


A propos de la série #30JoursPourYPenser

Pendant le confinement lié au Coronavirus : 30 jours, 30 articles, autour de la nature et de l’humain, pour comprendre et dessiner un monde durable et joyeux !

La meilleure façon de nous suivre :

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Pourquoi on se cogne dans les meubles? Les lignes de désir - Natura-Lien - […] pour en faire une serre et réchauffer au passage la maison). Tel que je l’explique dans mon article précédent…
  2. Devrions-nous marcher pieds nus plus souvent? - Natura-Lien - […] Ce mot désigne la perception de la position des différentes parties du corps. Notez que cela peut être conscient…
  3. Résolez (Couserans) : Actualités locales + docs – monnaie 09 - […] permaculture, l’effet de bordure est très important pour l’équilibre. Et si on cultivait l’espace entre le vide et le…
  4. Résolez : Cultivons nos jardins intérieur et extérieur – monnaie 09 - […] permaculture, l’effet de bordure est très important pour l’équilibre. Et si on cultivait l’espace entre le vide et le…
  5. Biais cognitifs : sommes-nous condamnés au conflit? - Natura-Lien - […] – Principe de la permaculture : l’effet de bordure – […]
  6. Rafraîchir sans climatisation : s'inspirer de la nature - Natura-Lien - […] – Principe de la permaculture : l’effet de bordure – […]
  7. Comment fertiliser à l’urine (vidéo) | Natura-Lien - […] Jour 9 – Principe de la permaculture : l’effet de bordure  […]
  8. Fabriquer un four solaire en 1 heure avec les moyens du bord | Natura-Lien - […] Jour 9 – Principe de la permaculture : l’effet de bordure  […]
  9. Et si on réparait nos vélos ensemble? (Interview Audio) | Natura-Lien - […] Jour 9 – Principe de la permaculture : l’effet de bordure  […]
  10. Serre bio-climatique écoconstruite | Natura-Lien - […] Jour 9 – Principe de la permaculture : l’effet de bordure  […]
  11. Un jardin en Permaculture 5 ans après (Vidéo) - Natura-Lien - […] – Principe de la permaculture : l’effet de bordure – […]
  12. 11 Ateliers dans les jardins d'Hérault pour découvrir la Permaculture ! - […] La nature est complexe, l’être humain aussi. De toute cette complexité, le but est de trouver une façon de…
  13. Sociocratie, le pouvoir équitable! - Natura-Lien, Permaculture à Béziers - […] Jour 9 – Principe de la permaculture : l’effet de bordure  […]
  14. Serre bio-climatique écoconstruite - Natura-Lien eco-construction - […] Jour 9 – Principe de la permaculture : l’effet de bordure  […]
  15. Un jardin en Permaculture 5 ans après (Vidéo) - Natura-Lien - […] 09 – Principe de la permaculture : l’effet de bordure […]
  16. Un jardin en Permaculture 5 ans après (Vidéo) - Natura-Lien - […] A lire aussi :  Principe de la permaculture : l'effet de bordure […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de Natura-lien

Natura-lien est un bureau d’accompagnement et un réseau basé à Béziers et actif en Hérault, oeuvrant autour de plusieurs sujets :

  • jardins, agriculture et nature
  • habitat durable et gestion des ressources
  • intelligence collective et gouvernance

L’association accompagne des projets pour professionnels et particuliers, grâce à des prestations d’accompagnement, conception et aménagement, formation et animation ou conférences, potagers d’entreprises etc.

Nous soignons aussi le réseau par le biais de rencontres, d’outils mutualisés pour communiquer et aider les projets de chacun, d’article et de vidéos pour promouvoir des pratiques écologiques et ainsi tendre vers une société durablement épanouie!

Sur le même thème

A retrouver sur le blog

Peut-on rendre la tomate vivace?

L'année dernière, j'ai mangé une tomate de mon jardin en Février. On était encore en hiver, je n'avais pas de serre...tomate vivace, vous pensez?

Partager cet article